Top 5 des meilleurs rôles de Tom Hanks

C’est super compliqué de faire un top 5 des meilleurs rôles de l’un des meilleurs acteurs de tous les temps (si ce n’est pas le meilleur acteur de tous les temps !). Mais très sincèrement, un Top 10 aurait été bien plus compliqué à faire. Choisir 10 films, c’est abandonner certains films qui pourtant sont au même niveau que d’autres. Alors, je préfère vous offrir un classement personnel plus petit, dans lequel je m’efforcerai de ne pas placer plusieurs films du même réalisateur, donc voici mon Top 5 purement subjectif.

(5) Jim Lovell – Apollo 13 (2006) de Ron Howard

cvip114

Je voulais absolument mettre Toy Story (1995) de John Lasseter dans ce classement, mais très sincèrement, je l’ai toujours vu en VF, qui grâce Jean-Philippe Puymartin, doubleur officiel de Tom Hanks, est d’excellente qualité. Du coup, il faut le remplacer. Et je voulais tout de même y placer Ron Howard de toute façon. Bref, au côté de Kevin Bacon, Bill Paxton, Gary Sinise et Ed Harris, Tom Hanks joue le rôle d’un véritable astronaute américain, qui pour information, fait un caméo dans le film. J’aurai aussi pu citer Splash (1984), Da Vinci Code (2006) et Anges et Démons (2009), mais le meilleur film de Ron Howard est surement celui-ci.

(4) Michael Sullivan – Les Sentiers de la perdition (2002) de Sam Mendes

cvip115

J’ai découvert ce film en m’ouvrant à la filmographie du réalisateur car American Beauty (2000), sa première réalisation, couronnée d’un oscar, est probablement l’un des meilleurs films de cette décennie. Avec Les Sentiers de la perdition, Sam Mendes applique sa marque de fabrique brillamment : pour faire un bon film, il faut de bons acteurs. Et après Kevin Spacey et Annette Bening (pour ne citer qu’eux), on a le plaisir d’avoir Tom Hanks mais aussi Paul Newman, Daniel Craig (que l’on retrouvera dans Skyfall), Jennifer Jason Leigh et Jude Law (là encore je ne cite qu’eux). Bref, excellent film.

(3) Carl Hanrraty – Arrête-moi si tu peux (2002) de Steven Spielberg

cvip116

Choix curieux car Tom Hanks n’est pourtant pas le personnage principal du film. Mais, son duo avec Leonardo DiCaprio est si parfait que j’ai dû le voir un plus grand nombre de fois que Jurassic Park (1993). Et petit détail, mais les seconds rôles de Christopher Walken et Amy Adams sont parfait aussi, tout comme la musique de John Williams. Résultat, l’un des meilleurs Spielberg. J’aurai aussi pu citer Le Terminal (2004) et Il faut sauver le soldat Ryan (1998) mais bon, on ne peut pas tout avoir !

(2) Andrew Beckett – Philadelphia (1993) de Jonathan Demme

Philadelphia

Il y a tellement de choses à dire sur ce film que je pourrais en faire un éditorial entier. Jonathan Demme est connu pour avoir réalisé Le Silence des Agneaux (1991), l’un des trois seuls films à avoir reçu les 5 oscars majeurs. Donc, on sait qu’il est capable. Alors quand il a sous la main Tom Hanks et Denzel Washington, il réalise probablement le film le plus réaliste et le plus touchant sur le sida et l’homophobie de l’histoire du cinéma. À titre comparatif, le seul film aussi efficace sur les jugements moraux, est éventuellement American History X (1998) de Tony Kaye. Mais Philadelphia c’est bien plus que cela. De manière plus ou moins symbolique, le message du film est projeté à vive allure dans le crâne du spectateur. Et du coin de l’œil, une larme. Parce que Tom Hanks tient ici son premier oscar, amplement mérité.

(1) Forrest Gump  Forrest Gump (1994) de Robert Zemeckis

cvip118

Voilà. Je ne devrais même pas en rajouter. Forrest Gump, c’est la confirmation que Tom Hanks est l’un des plus grands acteurs de tous les temps et que Robert Zemeckis est l’un des plus grands réalisateurs de tous les temps. C’était évident que j’allais le mettre premier du classement. Forrest Gump, c’est un second oscar pour Tom Hanks. Bien écrit, bien réalisé, bien adapté, bien interprété, Forrest Gump reste à jamais une figure mythique du cinéma. Et c’est probablement l’un des films que j’ai vu le plus grand nombre de fois pendant mon enfance. J’aurai aussi pu citer Seul au Monde (2000), rôle lui aussi très marquant, ainsi que le Pôle Express (2004) qui offre un pas en avant pour la performance capture, mais Forrest Gump est le film le plus incontestable de ce classement.

Commentez cet article via votre profil Facebook !