Top 5 des meilleurs rôles de Kevin Spacey

Tout comme le personnage qu’interprète John Cusack dans High Fidelity (2000) de Stephen Frearsregardez-le, c’est culte – j’aime faire des classements, surtout des tops 5. Et comme ça représente plutôt bien ma personnalité je trouve, je vais en faire quelques-un, puisqu’en plus ça ne me prend pas non plus trop de temps. Aujourd’hui, l’un des acteurs les plus charismatiques au monde : Kevin Spacey.

(5) Frank UnderwoodHouse of Cards (2013) de Beau Willimon

cvip135

 

Une série ? Dans un de mes classements ? Il faut croire que oui. Et d’ailleurs, j’en ai déjà parlé dans mon Chronique VIP #9. Alors, est-ce que Frank Underwood mérite sa place dans le classement ? Oh que oui ! On sent que Kevin Spacey était fait pour le rôle. Il s’amuse et joue à la perfection le politicien sadique. De toute façon, une série dont les deux premiers épisodes sont réalisés par David Fincher, dont les rôles principaux sont tenus par Kevin Spacey et Robin Wright (pour rappel, connue pour Forrest Gump (1994) de Robert Zemckis) et dont même Barack Obama dit la regarder, comment pourrais-je ne pas la citer ici ? Frank Underwood est un personnage haut en couleur dans tous les sens du terme. Il brise même le quatrième mur ! Et c’est hyper classe ! Et j’attends avec impatience la troisième saison qui ne devrait plus trop tarder (je l’espère)…

(4) Lex LuthorSuperman Returns (2006) de Bryan Singer

cvip136

 

Vous le savez, j’adore ce film (voir Chronique VIP 4), j’adore Superman, et j’adore Kevin Spacey. J’ai tout de même eu du mal à être sur de mon choix. Pourquoi ? Le constat est simple : les trois premiers du classement sont évidents. Alors, choisir un seul autre film, c’est compliqué. Je fais l’impasse sur beaucoup d’excellents films. Mais tant pis ! Après tout, je le répète une énième fois : Kevin Spacey en Lex Luthor ! C’est du génie ! Il est tellement parfait pour jouer les méchants sadiques ! Il est au moins aussi parfait que Kevin Bacon (on en reparle au prochain classement). Ce film est non seulement le meilleur film sur Superman (ceci dit, la barre n’est pas très haute) mais est en plus l’un des meilleurs films de super-héros (et la barre est haute). J’en profite aussi pour vous rappeler que Man of Steel (2013) de Zack Snyder est une pure daube mais que j’attends tout de même grandement la suite pour voir comment Jesse Eisenberg (connu pour The Social Network (2010) de David Fincher) va succéder à Kevin Spacey.

(3) John DoeSeven (1995) de David Fincher

cvip137

 

Vous l’avez probablement tous vu et apprécié (sinon, que foutez-vous sur mon blog, vous avez autre chose à faire, comme voir ce film par exemple), l’un des meilleurs films de David Fincher et l’un des thrillers les plus marquants des 90’s ne devait pas trop s’éloigner de ce classement. Seulement, ceux qui me connaissent se demandent déjà pourquoi ce n’est pas ce film qui est classé numéro un. Et bien, simplement parce que ce classement ne concerne ni les thrillers les plus marquants, ni les films de David Fincher, mais les meilleurs rôles de Kevin Spacey. En plus, il n’apparaît pas énormément à l’écran dans Seven, même si son apparition est marquante. En tout cas, je mettrais volontiers ce film dans mon classement des films à ne pas spoiler, ça c’est sûr. Kevin Spacey en John Doe, c’est un peu comme Anthony Hopkins en Hannibal Lecter, – dans le Silence des Agneaux (1991) de Jonathan Demme – c’est inoubliable. On cite bien évidemment Brad Pitt et Morgan Freeman parce que tout de même.

(2) Verbal KintUsual Suspects (1995) de Bryan Singer

cvip138

 

Sorti un peu avant Seven et encore l’un des meilleurs thrillers des 90’s, ce film n’est pas non plus premier du classement, je sais, ça vous étonne. Ceci dit, la performance de Kevin Spacey ici est incroyablement parfaite. Le film est excellent, imprévisible et à ne pas spoiler non plus ! Décidément ! Bref, premier Oscar pour Kevin Spacey : meilleur acteur dans un  second rôle, et c’est plus que mérité. Un empreinte indélébile dans la culture populaire, un habile tour de manipulation pour beaucoup, et surtout une oeuvre dont la relecture est davantage étonnante. Sinon, des dialogues cultissimes à en mourir : « Le coup le plus rusé que le diable ait réussi, c’est de convaincre tout le monde qu’il n’existe pas. », un montage très habile, un scénario lui aussi récompensé d’un Oscar et la consécration de Benicio Del Toro. Evidemment, la fin est plus prévisible que celle de Seven (mais qui peut prédire la fin de Seven ?!) mais franchement, je me suis tout de même laissé surprendre. Moins que pour Saw (2004) de James Wan, par exemple, mais tout de même. J’adore ce film.

(1) Lester BurnhamAmerican Beauty (2000) de Sam Mendes

cvip139

 

Attention : Oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur acteur pour Kevin Spacey, du meilleur scénario original pour Alan Ball, de la meilleure photographique pour Conrad Hall, Golden Globe du meilleur film dramatique, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario, – j’en passe encore des centaineset tout est mérité, oui, tout ! Ce film est excellent, culte, émouvant, brillant… Voyez-le, ou revoyez-le, c’est intemporel. Les dialogues sont excellents, la mise en scène est parfaite et la performance de Kevin Spacey est formidable. J’aurais pu mettre dans ce classement un bon nombre de films : L.A. Confidential (1997) de Curtis Hanson, K-Pax (2001) de Iain Sofley, La Vie de David Gale (2003) d’Alan Parker, et beaucoup d’autres. De la simple apparition en Docteur Denfer dans Austin Powers 3 (2002) de Jay Roach ou bien Chris Sabian aux côtés de Samuel L. Jackson dans Négociateur (1998) de F. Gary Gray, Kevin Spacey a joué une multitude de rôles dans énormément de films, mais aucun n’arrive à la cheville de Lester Burnham dans American Beauty. Et puis, Sam Mendes est vraiment un bon réalisateur, et ce film mérite vraiment sa place. Voilà voilà.

Commentez cet article via votre profil Facebook !